Blog posts

Décoder les nouvelles techniques de drague

Décoder les nouvelles techniques de drague

Actu

Entre le Kondo-ing, le fleabagging, le wokefishing, … on est largués !

Vous avez testé les sites de rencontre, émoustillé par l’idée d’un catalogue sur mesure, accessible,  pratique et vous avez fait une croix dessus. Les nombreuses victimes du paperclipping, celui ou celle qui vous a fait miroiter le Nirvana, pour mieux vous ghoster, se volatilise sans prévenir. Il ou elle vous relance régulièrement, histoire d’entretenir votre flamme et pfuit, il disparait à nouveau. Tant que vous jouerez son jeu, vous oscillerez entre les Caraïbes et l’Antarctique pour finir HS, désespéré.

Le hic, faire une nouvelle rencontre en ce moment ? Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! 

Les principaux coups de cœur frappent dans les bureaux ou à la lumière tamisée d’un bar. Vous faites désormais partie de la vague coravistinents. Ce statut provisoire est quand même préférable au couple-dodo-dos à dos-masqué, non ?

Cette pause forcée vous invite à élaborer une stratégie qui pourrait s’avérer efficace. Réfléchissez bien au comportement à adopter dès la sortie de notre cellule d’isolement, pour ranimer votre palpitant.

Le Kondo-ing, initié par Marie Condo, avec son livre « La magie du rangement » chamboule tous les aspects de votre quotidien. Au menu, grand nettoyage de printemps. On commence par son appart, en se débarrassant des tenues ringardes, des photos encadrées de vos ex, du passé qui inconsciemment vous fait piétiner sur place. Finis les potes toxiques qui déblatèrent sur vos soirées  tellement plus fun et que l’amour n’est qu’une illusion. A la baye les coups rappelés quand vous avez un coup dans le nez. Dans les starting-blocks, vous serez fin prêts pour une vraie relation.

Le fleabagging, inspiré par la série « Fleabag », est la solution trompeuse de se mettre à la colle avec le premier venu. Quand il vous fait la surprise de dîner avec vous un quatrième soir dans la semaine, vous ressentez un malaise. Quand il cherche un nid d’amour, vous le suivez dans les visites de locations à reculons. Sa manie de se moucher toutes les deux minutes, son rire, sa démarche, vous révulsent. Alors, courage, imprimez dans vos neurones le proverbe de nos grand-mères « mieux vaut être seul que mal accompagné ».

Le wokefishig, inventé par la journaliste britannique Serena Smith, signifie l’usurpation d’identité. Pour séduire, vous prônez des idées à l’encontre de ce vous pensez. Idem pour l’autre que vous démasquerez tôt ou tard, par ses contradictions non contrôlées. Par exemple, vous rêvez de l’image d’Epinal avec la smala version bulles de champagne, mais vous dissertez sur l’indépendance à tout prix. Le plus cool, à l’écoute, généreux, sociable et trop rigolo, pourrait se révéler un tyran domestique,… Le résultat, l’impasse qui vous a fait perdre un temps précieux.

La règle d’or, fiez-vous à votre intuition, misez sur votre naturel, ne vous mettez pas la pression, détachez-vous du regard des autres sur votre statut et surtout ne vous bradez pas. Alors, dans votre club de sport, à votre cours de cuisine thaïe, dans un parc, le coup de foudre en chair et en os, le véritable, fruit du hasard, surgira, vous le valez bien… !

About the author

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *